Un nouvel engrais pour les neurones – #Alzheimer #Parkinson

Originally posted 2017-05-26 10:08:37.


Sclérose en plaques, maladies d’Alzheimer ou de Parkinson, lésions de la moelle épinière, etc. : dans la plupart des maladies neurologiques, les neurones de certaines régions du cerveau meurent et leur axone – leur principal prolongement – ne transmet plus les données, soit parce qu’il dégénère, soit parce qu’il est rompu. De nombreuses équipes de chercheurs qui tentent de « réparer » les axones ont identifié des protéines neuronales capables de favoriser ou d’inhiber la repousse. Toutefois, ces protéines doivent souvent être manipulées « génétiquement » pour stimuler la régénération, ce qui n’est en général pas applicable à l’homme (voire à l’animal). Mais l’équipe d’Alyson Fournier, à l’université McGill de Montréal, a découvert qu’une molécule naturelle produite par un champignon est capable de stabiliser l’une de ces protéines pour faire pousser les axones.

Esta entrada fue publicada en Sin categoría y etiquetada . Guarda el enlace permanente.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *